Perte de cheveux post partum : causes et solutions

perte de cheveux post partum

La perte de cheveux post partum, connue sous le nom d'alopécie post-partum, est un phénomène courant chez les femmes après l'accouchement. 


Dans cet article, nous passerons en revue les causes sous-jacentes de cette condition et les mécanismes qui y sont associés. 


Comprendre les facteurs qui contribuent à la perte de cheveux post partum peut aider les femmes à mieux gérer ce problème et à prendre des mesures pour favoriser une repousse saine des cheveux.


I. Rappel sur les différentes phases d'un cheveu

La grossesse est une période de nombreux changements hormonaux chez les femmes. Ces fluctuations hormonales peuvent avoir un impact sur la croissance et la santé des cheveux. La perte de cheveux post partum est un problème fréquent qui affecte de nombreuses femmes.


Pendant la grossesse, il est fort probable que vos cheveux aient été magnifiques, denses et soyeux. Et après l'accouchement, vos cheveux ont changé. Pour mieux comprendre la perte de cheveux post partum, il est nécessaire de se rappeler des différentes phases de chaque cheveu :


  • La première phase , appelée phase anagène, est la période de croissance du cheveu qui peut durer entre 2 à 5 ans. Durant cette phase, le bulbe capillaire se renouvelle et produit la fibre capillaire, avec une moyenne de 1 cm de pousse par mois. La vitesse et la durée de croissance des cheveux varient en fonction de différents facteurs tels que l'individu, le sexe, le mode de vie et l'alimentation.


  • La deuxième phase , connue sous le nom de phase catagène, dure entre 2 et 3 semaines et marque l'arrêt de la production de la fibre capillaire par le bulbe.


  • La troisième phase , appelée phase télogène, est la dernière phase du cycle capillaire. C'est à ce stade que la fibre capillaire se détache du follicule pileux sans nécessairement tomber du cuir chevelu. Cette période dure environ 3 mois, suivie de la chute du cheveu et du commencement d'une nouvelle phase de croissance.



II. Causes de la perte de cheveux post partum

Influence hormonale

Au cours du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse, l'augmentation de la production d'hormones oestroprogestatives entraîne une prolongation de la phase de croissance des cheveux et une diminution de leur chute. C'est ce qui explique votre magnifique chevelure ! 


Cependant, après l'accouchement, la production d'hormones diminue, entraînant une réinitialisation du cycle capillaire. 

Ainsi, les cheveux en phase de croissance et en transition passent rapidement en phase de chute, ce qui provoque une perte plus importante et plus rapide des cheveux. 


Cette perte est généralement remarquée environ 3 mois après l'accouchement, et il faudra attendre plusieurs mois avant de retrouver votre volume capillaire d'avant la grossesse. 

Pour les femmes allaitantes, il est bon de noter que la perte de cheveux peut également survenir, mais un peu plus tard.

Télomères et cycle pilaire

Les télomères, qui sont des structures protectrices situées à l'extrémité des chromosomes, jouent un rôle essentiel dans le cycle de vie des cheveux. 

Pendant la grossesse, les télomères seraient allongés, ce qui prolonge la phase de croissance des cheveux

Après l'accouchement, les télomères raccourcissent progressivement, permettant aux cheveux d'entrer dans une phase de chute plus rapidement.

Stress oxydatif

Le stress oxydatif, également associé à la perte de cheveux post partum, est le résultat d'un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité du corps à les neutraliser. 

Les radicaux libres peuvent endommager les cellules du cuir chevelu et affaiblir les follicules pileux, ce qui peut entraîner une perte de cheveux accrue.

Facteurs nutritionnels

Des facteurs nutritionnels peuvent également contribuer à la perte de cheveux post-partum. 

Pendant la période post-partum, les demandes nutritionnelles sont accrues pour soutenir la récupération et l'allaitement. 

La carence en certains nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines B, le fer et le zinc peut affaiblir les follicules pileux et entraîner une perte de cheveux.


Découvrir la gamme compatible grossesse et allaitement

III. Solutions à la perte de cheveux post partum

Prendre soin de ses cheveux

Bien que la perte de cheveux post partum ne puisse pas être évitée complètement, prendre soin de ses cheveux peut aider à minimiser ce problème. Voici quelques conseils simples pour maintenir la santé de vos cheveux :


  • Une alimentation équilibrée : Assurez-vous de consommer une alimentation riche en nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines et les minéraux. Ils contribuent à nourrir vos cheveux de l'intérieur.


  • Éviter les coiffures serrées : Évitez les queues de cheval, les tresses serrées ou les chignons qui tirent sur vos cheveux, car cela peut endommager les follicules pileux.


  • Utiliser des produits doux : Optez pour des shampooings doux sans produits chimiques agressifs qui peuvent irriter le cuir chevelu.


Les compléments alimentaires pour aider à renforcer les cheveux

Parmi les solutions possibles pour atténuer la perte de cheveux post partum, les compléments alimentaires peuvent jouer un rôle précieux.

Certains compléments contiennent des ingrédients spécifiquement formulés pour nourrir les cheveux et les renforcer.


Nutriments clés dans les compléments alimentaires pour la perte de cheveux post-partum :

  • Vitamines B : Les vitamines B, notamment la biotine (vitamine B7), jouent un rôle essentiel dans la santé des cheveux. La biotine aide à renforcer les cheveux, à améliorer leur élasticité et à prévenir leur chute. Les compléments alimentaires contenant des vitamines B peuvent contribuer à combler les carences éventuelles de ces nutriments, favorisant ainsi une repousse saine des cheveux.

  • Acide folique : L'acide folique est important pour la division cellulaire et la synthèse de l'ADN. Il est essentiel pour la croissance des tissus, y compris les cheveux. Les compléments alimentaires contenant de l'acide folique peuvent aider à renforcer les follicules pileux et à favoriser une repousse saine des cheveux.

  • Zinc : Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle crucial dans la croissance des cheveux et la réparation des tissus. Il contribue également à maintenir un cuir chevelu sain en régulant la production de sébum. Les compléments alimentaires contenant du zinc peuvent aider à stimuler la croissance des cheveux et à réduire la chute excessive.

  • Autres nutriments : Outre les vitamines B, l'acide folique et le zinc, d'autres nutriments peuvent également jouer un rôle dans la santé des cheveux. Par exemple, les acides gras oméga-3, présents dans des compléments alimentaires tels que l'huile de poisson, peuvent aider à nourrir les cheveux et à renforcer les follicules pileux. De même, les vitamines A, C, D et E, ainsi que certains minéraux comme le fer et le sélénium, peuvent également contribuer à maintenir la santé des cheveux.

Si la perte de cheveux post partum persiste et vous inquiète, il est préférable de consulter un dermatologue ou un professionnel de santé. Ils pourront évaluer votre situation spécifique, rechercher des causes sous-jacentes et vous conseiller sur les traitements adaptés à votre cas.

Pour conclure

Il est essentiel de se rappeler que la perte de cheveux post partum est généralement temporaire et que vos cheveux finiront par repousser naturellement.

En attendant, prenez soin de vous, nourrissez vos cheveux et soyez patiente. Prenez également en compte le soutien émotionnel dont vous pourriez avoir besoin pendant cette période de transition.

Les fluctuations hormonales, les changements dans la structure des télomères, le stress oxydatif et les facteurs nutritionnels sont autant de facteurs qui contribuent à cette condition. Il est essentiel de comprendre ces causes pour vous aider à gérer la perte de cheveux post partum de manière efficace. 


Découvrir la gamme compatible grossesse et allaitement