Le microbiote : rôle et impact sur la peau

Vous avez probablement déjà entendu parler du microbiote et plus précisément du microbiote intestinal ? Saviez-vous qu’il en existe d’autres ? En effet, le microbiote se définit comme un ensemble de bactéries ou micro-organismes non pathogènes. Il se localise à plusieurs endroits : dans les intestins, dans la bouche, au niveau des muqueuses vaginales, dans les poumons et sur la peau. La flore cutanée va nous intéresser dans cet article, vous pourrez découvrir pourquoi vous avez des boutons disgracieux qui apparaissent selon les périodes par exemple.

Notre microbiote intestinal est composé d’espèces dites “dominantes” comme le Clostridium, Eubactérium, Bifidobactérium qui sont des bactéries bénéfiques pour notre santé. Elles contribuent au confort intestinal par exemple. Il est également composé d’espèces dites “rares et transitoires” comme le Streptococcus, Escherichia Coli qui sont des bactéries qui ne restent pas dans l’organisme comme leur nom l’indique. Elles sont généralement pathogènes.

 

La colonisation du microbiote se fait en plusieurs étapes : dès la naissance nous possédons le microbiote vaginal de la mère, puis elle se fait par l’allaitement et ensuite les bactéries se diversifient. Sa composition varie selon plusieurs facteurs comme l’alimentation, le mode de vie, les traitements médicamenteux qui vont altérer les bonnes bactéries.

Rôle du microbiote

La flore intestinale joue plusieurs rôles :

 

  • système immunitaire : un effet barrière, elle préserve les bactéries non pathogènes du microbiote tout en s’opposant aux bactéries pathogènes extérieures.
  • protection : elle libère du mucus pour protéger les cellules intestinales.
  • métabolique : elle intervient dans la digestion notamment grâce aux bactéries du côlon qui sont équipées d’enzymes capables de dégrader les glucides complexes et autres nutriments pour en faire leur substrat énergétique.
  • neurologique : selon différentes hypothèses, le microbiote pourrait diminuer les symptômes de l’autisme et de la neurodégénérescence.  

La flore cutanée a elle aussi plusieurs rôles :

 

  • protection : grâce à des micro-organismes non pathogènes qui protègent notre peau. Ils sont invisibles à l'œil nu.
  • système immunitaire : elle agit comme un régulateur du système immunitaire en protégeant l’hôte de certaines agressions internes comme l’inflammation responsable d’infections et du vieillissement cellulaire.

 

La peau constitue une barrière de protection contre l’environnement extérieur : les agressions quotidiennes, les changements de températures (été, printemps, automne, hiver), le stress, le mode de vie, la pollution. Notre peau est un organe à part entière, c’est un organe dit “émonctoire”, c’est-à-dire qu’il intervient dans la lutte contre les toxines. La peau est constituée de 3 couches qui ont des compositions différentes : l’hypoderme, le derme dans lequel on retrouve les fibres de collagène par exemple et la couche la plus superficielle, le derme. La flore cutanée est composée de différentes espèces de bactéries qui se nourrissent de sébum, de protéines, de lipides et de cellules mortes. Sa diversité bactérienne varie selon plusieurs facteurs comme la naissance par voie basse ou césarienne, le fœtus est directement au contact des premiers micro-organismes vaginaux de la mère contrairement à une naissance par césarienne. Cette composition évolue au fil du temps avec l’allaitement puis l’alimentation, l’âge, la puberté, la vieillesse, le sexe, la génétique, le climat, le style de vie mais aussi selon le statut immunitaire de l’individu ou la prise de médicaments.

 

La peau est composée d’espèces dominantes comme les staphylocoques et les bactéries corynéformes mais aussi d’espèces transitoires. Tout cela dépend de la composition de la peau, par exemple, les levures Malassezia sont retrouvées principalement lorsqu’on a la peau grasse (nécessaire à sa survie). Les micro-organismes transitoires peuvent entraîner des troubles cutanés en cas de déséquilibre.

 

Impact du microbiote sur la peau

Lorsque le microbiote est déséquilibré, on parle de dysbiose. C’est-à-dire que notre corps n’est plus en symbiose avec les bactéries qui le composent. Un dérèglement peut favoriser l’apparition de certaines pathologies comme les maladies inflammatoires de l’intestin, le diabète ou bien l’inflammation cutanée comme l’eczéma, le psoriasis ou l’acné. Cette apparition soudaine de boutons touche principalement le visage mais dans certains cas on peut en retrouver dans le dos, le cou et au niveau du buste. Ce déséquilibre peut être induit par les différents facteurs cités plus tôt dans l’article mais pas que. En effet, l’hygiène peut avoir un impact sur notre peau, une hygiène trop excessive, l’utilisation de cosmétiques non adaptés qui détériorent le film lipidique protecteur et fait office de foyer parfait pour les bactéries pathogènes. Ils diminuent la fonction de barrière et le pH de la peau qui devient alcalin et ne protège donc plus efficacement contre les infections microbiennes.

 

Afin d’enrichir votre microbiote vous pouvez adapter votre alimentation dans un premier temps en consommant des produits riches en prébiotiques et probiotiques comme l’ail, l’oignon mais aussi les fruits et légumes qui sont riches en fibres, en vitamines et minéraux. Les épices et herbes aromatiques ont des vertus anti-inflammatoires et participent à la destruction des bactéries pathogènes. Diversifiez votre alimentation ainsi que celle de vos enfants pour stimuler la croissance des bonnes bactéries. Si l’alimentation ne suffit pas, il existe des compléments alimentaires spécifiques pour intervenir contre les déséquilibres du microbiote responsable du ventre ballonné, d’acné et autres troubles.

Découvrez nos compléments alimentaires

 

Voici nos solutions pour le microbiote et le ventre gonflé mais aussi pour optimiser la barrière protectrice de votre peau. Des compléments alimentaires adaptés et répondant parfaitement aux problématiques de l'organisme.

 

Notre Absolu Probiopure est une formule innovante et puissante. Il est composé d’une association de 5 souches de ferments lactiques les plus proches du microbiote intestinal humain, hautement concentrées et contenues dans une gélule gastro-résistante pour garantir une assimilation maximale. C’est-à-dire que les actifs contenus dans la gélule végétale ne seront pas altérés lors de son passage dans l’estomac à l’intestin. Vous bénéficierez donc de tous les bienfaits de ces actifs.

Nous recommandons de faire une cure sur plusieurs mois afin de permettre aux bonnes bactéries de coloniser votre intestin et intervenir sur les différentes problématiques auxquelles vous faites face. Ainsi cela permettra une bonne digestion, une bonne assimilation des nutriments, réduira considérablement les troubles intestinaux et les sensations de ballonnement. 

 

Notre Détox Peau est une formule parfaite pour détoxifier votre peau. En effet, la peau est le miroir de nos émotions et donc en cas de déséquilibre, l’apparition de petites imperfections est instantanée. C’est pourquoi chez D-LAB nous avons mis en place avec un comité scientifique une formule contenant une souche de priobiotique reconnue pour intervenir sur le microbiote cutané et ainsi permettre de retrouver son équilibre.

 

Les compléments alimentaires sont une valeur sûre pour apporter en haute quantité des probiotiques de qualité afin de préserver votre microbiote. Puis en hiver, le Programme Immunité, c’est la cure idéale pour booster votre système immunitaire et lutter contre la baisse des températures.

 

Programme immunité

Protège & défend l'organisme

Sold out

Absolu probiopure

Équilibre de la flore intestinale

Sold out

Détox peau

Peau capricieuse

Sold out

Ecrit le 31.Dec.20 par Sabrina CASTELLI — Mis à jour le 31.Dec.20